Que faire en cette période : message aux enfants et à leurs parents

 

                                                                                                                      Samedi, le  21 mars 2020

Chers parents,
Chers responsables,
Chers enfants,

Concerne : que faire pendant cette période de confinement ?

 Je vous envoie un mot de la Directrice en ce moment particulier … Demandez à vos parents ou adultes présents de vous le lire si nécessaire.  C’est important et je vous remercie de prendre cet avis avec considération.

Aujourd’hui, c’est le printemps ! Ça y est, le beau temps revient, les bourgeons s’ouvrent, et avec cela une vie à l’extérieur qui devrait s’animer . Pour l’instant, ce n’est pas encore le cas, mais cela va venir !

Les enfants, c’est à vous que je m’adresse tout particulièrement.

Cela fait une semaine que je suis presque toute seule à l’école et je dois vous dire qu’une école sans enfant, ce n’est pas une école. Il me manque de vous voir, de vous entendre !

J’espère que vous vivez cette période de confinement le plus sereinement possible. J’espère que vous prenez plaisir  à profiter de cette situation exceptionnelle pour réaliser des activités que vous n’avez pas le temps de réaliser en temps normal.  Si ce n’est pas le cas, je vous propose d’ouvrir votre imagination et de trouver en vous des ressources peut-être inconnues.

Je suis certaine qu’après un temps plus ou moins important d’ennui, vous allez vous rendre compte d’envies que vous n’auriez peut-être pas imaginées.  Il est vrai que le confinement réduit fort l’ouverture d’activité, mais je suis certaine que chacun d’entre vous trouvera quelque chose.

Parfois, nous entendons que la situation pourrait se prolonger au-delà des vacances de Pâques. 

A ce jour, nous menons une réflexion sur la manière d’interagir avec vous.  Déjà, nous cherchons à avoir le mail de toutes les familles afin que vos professeurs puissent vous envoyer du travail, vous proposez des activités …

Cela dit, aujourd’hui, vous avez normalement assez de travail jusqu’aux vacances de Pâques, mais  j’aimerais vous demander un travail supplémentaire entre vos créations de colliers de perles, de cartes, de petits mots dans des cahiers, de jouer à divers jeux de société, de peindre, de ne rien faire, de penser, de faire des cabanes, de se déguiser …

Pour les enfants de P4, P5, P6, j’aimerais vous demander un travail de réflexion en production écrite.

Je vous demande d’écrire 3 textes différents de +/- une page sur :

« Comment je vis la mesure de confinement demandée par les autorités ?  Comment je vis ce qui se passe autour de moi ? »

Ces 3 textes devront être rédigés en prenant un des 5 sens comme base d’écriture ;  soit la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût ou le toucher.

Je vous demande d’écrire chacun des 3 textes en privilégiant un sens différent qui vous semble le plus fort, le plus marquant pour pouvoir rendre compte de votre ressenti. Foisonnez-le d’adjectifs, de verbes qui nous permettent que le lecteur ressente le sens choisi.  J’aimerais quand vos textes seront écrits et relus, lorsque vous en êtes contents, que vous me l’envoyez sur mon adresse mail :

direction@notredw.be

J’aurai plaisir de les lire et qui sait de les publier sur le site de votre école.

 Pour les enfants de P1 :

Je vous rappelle l’importance majeure de lire pour ne pas oublier ce que vous savez déjà. Valérie et Bertrand l’ont déjà dit, mais je le répète : c’est SUPER important ! Tous les jours 10 minutes de lecture.  Lisez les petites phrases vues, des mots, inventez des phrases avec les différents mots que vous avez emportés dans votre tête ou sur vos feuilles.

Aussi, vous pouvez dessiner ce que vous faites, ce qui vous traverse l’esprit.

Vous pouvez peut-être aussi demander à un adulte présent qu’il écrive les phrases sur une histoire que vous inventez et que vous dessinez.  J’aimerais aussi, quand vos histoires seront dessinées et écrites, quand  vous en êtes contents, fiers, que vous me l’envoyez sur mon adresse mail :

direction@notredw.be

ou par la poste ou que vous la déposez dans la boite aux lettres de l’école.  J’aurai plaisir à les lire et qui sait à les publier sur le site de votre école.

 Pour les enfants de P2, P3 :

Je  vous demande à vous de lire un roman en particulier .  Quand vous l’aurez lu, vous choisissez un moment que vous trouvez le plus important du livre, celui qui exprime le plus l’idée du livre et vous le traduisez en 3 dimensions.

Vous faites une maquette dans une boite à chaussures par exemple ( pour le format).

L’objectif est de créer un décor qui représente un lieu, une ambiance dans un décor qui soit significatif dans l’histoire lue.

Les matériaux utilisés peuvent être : le bois, le papier mâché, le plastique, la végétation, du tissu, de la laine  … tout ce qui vous passe par la tête pour effectuer un chef-d’oeuvre donc vous serez fier.

Soyez imaginatif les enfants !! Faites cela sans l’aide de votre parent !! (ou à peine).

Récupérez du matériel comme nous avons pu le faire lors du  Carnaval. 

Aussi, à tous, je vous suggère de lire tout ce qui se trouve autour de vous : romans, recette de cuisine, bandes dessinées …

Écrivez des histoires, faites de la cuisine …

Les enfants de P6 peuvent faire des maquettes, ceux de P1 de la cuisine, ceux de P5 se faire lire des histoires …

Faites une grande soupe de toutes mes propositions, ajoutez-y vos idées, votre esprit, vos intérêts, vos connaissances, votre vous-même  … Soyez créateurs de ce moment qui nous entoure. Et par ces exercices  continuez d’apprendre et de vous enrichir à distance .

 J’attends sincèrement vos textes, histoires et maquettes … C’est un devoir !

Avec tout cela, nous pourrons en faire une grande exposition à la réouverture de l’école :

« Mes apprentissages durant la mesure du confinement »

Pour les enfants des classes maternelles :

Je m’adresse à leurs parents, leurs responsables.

Il est important, mais vous le savez bien sûr, de jouer avec votre enfant, de lui lire des histoires, de le faire verbaliser , de faire des puzzles pour la préhension fine, de dessiner surtout des dessins libres pour ouvrir l’imaginaire des enfants.

Bref, comme le dit le psychiatre Serge Tisseron : «  pas d’écran avant 3 ans et le moins possible avant 6 ans ».

Si vraiment, la nécessité des écrans se faire sentir en cette période de confinement, je vous proposerais des petits dessins animés de courtes durées (+ /- 10 minutes ).

Au plaisir de vous retrouver tous et suite au prochain courrier.

Ceux qui vont sur le site, dites à ceux qui y vont moins qu’il est important de s’y rendre. En cette période,  les informations passent par ce canal .

Bon week-end,

Perrine Molter , directrice