1 – Notre école…

Bienvenue à l’école Notre-Dame Wolvenberg,

—————————————————————————————————————————————–

En avant les « farfartistes » !!!

Les farfadets ont eu la chance de participer à un projet artistique subventionné par la Fédération Wallonie Bruxelles. Ils ont pu découvrir durant cette année scolaire l’univers d’un artiste plasticien : Thomas Corbisier et apprendre la technique du travail de la pâte à papier. Ils ont beaucoup manipulé dans un premier temps. Ensuite, nous avons exploré les différentes émotions par le biais d’albums de jeunesse. Les enfants ont pu finalement exprimer leurs émotions au travers d’une œuvre d’art ! Au final, ils ont réalisé une magnifique fresque regroupant leurs différents tableau ! Cette œuvre est affichée en face de notre classe, au-dessus de la porte de la classe de Valérie.

Bravo les farfadets ! Ou comme vous dites : « Les farfartistes ! »

Un caméraman est venu filmer nos ateliers et il a interviewé certains enfants. Cette capsule vidéo sera normalement prête durant les congés scolaires. Je vous tiendrai au courant. 😉

« Nous on est des farfartistes parce qu’on sait faire des choses extraordinaires avec nos émotions ! »

« Quand on est en colère, c’est comme si ça explosait à l’intérieur de nous ! Alors on a lancé des pinceaux et ça a fait des explosions comme quand on est très en colère. Mais quand même, même si c’était la colère on a beaucoup rigolé !!! »

« La peur on a fait comme dans le livre parce que c’est vrai qu’elle nous envahit. »

« C’était trop chouette de cacher nos secrets de joies dans l’œuvre ! On a laissé des indices. »                                                                                                                                                                                                                                                      « Quand on est triste, parfois c’est dans notre cœur et parfois on pleure alors on a fait couler comme les larmes de la peinture et de la cire. »

« Je suis triste que c’est fini parce que Thomas ne vient plus et Thierry ne vient plus nous filmer comme si on était au cinéma. J’adore la caméra et son casque où on entend tout ce que dit Isabel ! »

—————————————————————————————————————————————–

Quand les farfadets découvrent ce qui se cache derrière les fenêtres de l’école…

Les farfadets se posaient des questions par rapport à l’espace dans notre école :

« Pas vrai Isabel que notre classe est au-dessus de la tête du plafond de la classe de Caroline ? Où est-ce qu’on nous voit quand on fait coucou à cette fenêtre ? Où sont les fenêtres de notre classe ?… » Ils ont donc eu envie de jouer à un grand jeu de cache-cache dans l’école afin de trouver ce qui se cache derrière les fenêtres.

Mais comment faire ?

Les farfadets ont réfléchi et se sont mis d’accord sur une stratégie : aller compter les fenêtres dans les classes et autres locaux, leur attribuer une couleur, demander à ce que l’on affiche une feuille de cette couleur sur chaque fenêtre et enfin aller regarder à l’extérieur les différentes parties de la façade de l’école et réaliser des photos.

Encore merci à toute l’équipe pour sa collaboration !

Ensuite, ils ont replacé les différentes couleurs sur des photos A3 des différentes parties de la façade de l’école. Des étoiles pour les classes et des cœurs pour les autres locaux.

Que de découvertes à ce stade du projet !!!!

     Nous ne sommes pas au-dessus de la classe de Caroline, mais au-dessus du bureau de Monique et en-dessous de la classe de Révathy.

     La classe de Michèle et Adilia n’a que 4 fenêtres.

     La classe de Caroline a des mini fenêtres cachées dans la cour du haut.

     Il y a deux fenêtres cachées dans la classe de Stéphanie ! Elles sont derrière le tableau !

     Il y a une statue de Saint Job sur la façade de l’école côté cour du bas.

Nous vous tiendrons au courant de la suite de nos aventures…

   

—————————————————————————————————————————————-

Des crânes à l’école !

Ce lundi 15 mars, nous avons eu la visite de Jean, “Monsieur crânes”, en 3ème, 4ème et 5ème primaire.

Il est venu nous présenter des vrais crânes d’animaux et leurs spécificités. Jean nous a distribué des photos d’animaux que nous avons dû placer à côté du crâne qui y correspondait.

Nous avons beaucoup aimé !

Voici quelques réactions d’enfants de la classe de 4ème :

  1. Je n’ai pas aimé l’odeur de la mâchoire du dauphin qui sentait le cadavre. (Manamba)

  2. J’ai trouvé amusant de placer les photos. (Mathias)

  3. J’ai adoré voir le rat momifié. (Mattis)

  4. J’ai détesté toucher les dents du requin. (Paris)

  5. J’ai été impressionné pars le crâne de la girafe. (Adam)

  6. C’était chouette d’écouter les explications ! (Perrine)

  7. Lorsque Jean a mis la carapace de la tortue sur mon dos, c’était lourd et impressionnant. (Sofia)

  8. J’ai été surprise par les dents pointues du requin. (Ema)

  9. J’ai été époustouflée par le crâne de la vache. (Mathilde)

  10. Je n’ai pas aimé voir la chauve-souris morte. (Chloé)

  11. J’ai été choqué par le crâne du loup. (Neo)

  12. J’ai presque tout aimé sauf l’odeur horrible du dauphin. (Mahir)

Vivement le 11 mai et le retour de Jean pour que les classes de 3e maternelle, 1ère, 2ème et 6 ème primaire puissent en profiter !

      

—————————————————————————————————————————————–

 

—————————————————————————————————————————-

Très belle vidéo sur la Pomme à découvrir !

 

NOS VOEUX POUR 2021

 

—————————————————————————————————————————-

L’école Notre-Dame-Wolvenberg se veut une école ouverte, conviviale, à dimension humaine qui prépare ses élèves à affronter leur avenir avec confiance et leur donne les compétences qui les rendront aptes à prendre une place active dans la vie sociale, économique et culturelle de demain.

Nous traçons une route  de l’accueil en maternelle à la 6e année primaire.  Cette route est guidée par une approche personnalisée, tout enfant étant différent de l’autre.  Nous voulons répondre aux différents besoins de nos élèves, afin qu’ils deviennent des citoyens  autonomes, prêts  à relever les défis qu’ils auront à affronter plus tard.

Notre équipe éducative a le souci permanent d’offrir un apprentissage de qualité lié un environnement favorisant le développement des aptitudes de ses élèves afin que chacun puisse s’épanouir et atteindre le maximum de son potentiel.

Pour accueillir votre enfant et le mener le plus loin possible, notre équipe pédagogique a réfléchi et construit un projet où chacun peut se retrouver. Ce fondement de notre école contient :

Je reste, quant à moi, à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire.

L’école Notre-Dame-Wolvenberg ? Si vous venez la visiter, vous en serez convaincus : la vie y est belle !

Perrine Molter, directrice