1 – Notre école…

Bienvenue à l’école Notre-Dame Wolvenberg,

La maquette de notre classe

Durant ce mois de décembre nous avons réalisé une maquette de notre classe à l’échelle. Avant cela, nous avons dû réaliser un plan.

Nous avons beaucoup aimé ce projet car c’est une façon originale de travailler l’échelle, les mesures de longueurs, le traçage précis,…

Pendant ce travail on a essayé de fabriquer des meubles et des bancs… On a tous fait quelque chose dans la maquette.

C’est ce qui la rend unique.

Oriana 

————————————————————————————————————————————————————————————————————-

Quand les farfadets se mettent à compter les enfants de l’école…

Les enfants de la classe de 3ème maternelle ont émis le souhait de compter le nombre d’enfants qu’il y avait dans notre école.

Pas évident pour des enfants de cet âge-là…

Qu’à cela ne tienne ! Ils n’ont peur de rien !

Ils sont donc passés dans toutes les classes afin de demander aux différents titulaires d’inscrire sur un post it le nombre d’enfants dans la classe.

Revenus en classe, ils se sont mis d’accord sur la manière de procéder.

Chaque classe était représentée par un petit pot dans lequel ils ont placé le bon nombre de bâtonnets. Ils ne restaient plus qu’à compter !

Ensuite, ils se sont rendus compte que malgré tout cela, ils avaient du mal à dire combien d’enfants il y avait dans l’école… Ils se sont demandés dans quelle classe il y avait le plus d’enfants. Difficile à dire en voyant ces pots remplis de bâtonnets…

Que faire ? Ils ont émis l’idée de mettre par paquet 5 allumettes, comme les 5 doigts d’une main. Ils ont donc réalisé cette activité par deux pour chacune des classes. Dès qu’ils avaient 5 allumettes, ils les entouraient d’un élastique.

Résultat : ils voyaient plus clair ! Ils ont décidé que dès qu’il y aurait un paquet de 5, ils le représenteraient par une main. En dehors de ça, ça resterait des bâtonnets.

Ils se sont mis au travail. Puis, ils se sont aperçus que si on rassemblait certains bâtonnets des différentes classes, on parvenait à obtenir des mains supplémentaires !

Au final, nous avions obtenu 29 mains !!!!

Les farfadets souhaitaient clôturer leur projet en représentant sur une bande de couleur différente chacune des classes avec le nombre des enfants en utilisant le code suivant : 5 enfants-une main, de 1 à 4 enfants une empreinte de doigt.

Mais entretemps, des nouveaux sont arrivés dans les différentes classes y compris dans la leur. Ils ont donc vérifié et ajusté les données.

Ils ont réalisé les différentes bandes.

Ils ont proposé d’utiliser la technique des duplos que nous utilisons afin de compter les enfants de la classe pour faire des tours que l’on rangerait de la classe la moins nombreuse à la plus nombreuse. Un bloc bleu représente 5 enfants et un bloc vert, un enfant.

Bravo les farfadets pour ce beau travail !!!

  

———————————————————————————————————————————————————————————————————–

NOS VOEUX POUR 2021

 

 

 

——————————————————————————————————————————————————————————–

L’école Notre-Dame-Wolvenberg se veut une école ouverte, conviviale, à dimension humaine qui prépare ses élèves à affronter leur avenir avec confiance et leur donne les compétences qui les rendront aptes à prendre une place active dans la vie sociale, économique et culturelle de demain.

Nous traçons une route  de l’accueil en maternelle à la 6e année primaire.  Cette route est guidée par une approche personnalisée, tout enfant étant différent de l’autre.  Nous voulons répondre aux différents besoins de nos élèves, afin qu’ils deviennent des citoyens  autonomes, prêts  à relever les défis qu’ils auront à affronter plus tard.

Notre équipe éducative a le souci permanent d’offrir un apprentissage de qualité lié un environnement favorisant le développement des aptitudes de ses élèves afin que chacun puisse s’épanouir et atteindre le maximum de son potentiel.

Pour accueillir votre enfant et le mener le plus loin possible, notre équipe pédagogique a réfléchi et construit un projet où chacun peut se retrouver. Ce fondement de notre école contient :

Je reste, quant à moi, à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire.

L’école Notre-Dame-Wolvenberg ? Si vous venez la visiter, vous en serez convaincus : la vie y est belle !

Perrine Molter, directrice