1 – Notre école…

Bienvenue à l’école Notre-Dame Wolvenberg,  

Actualités de février 2020 :

 

1 Article rédigé par les élèves

Une explication de ce que nous avons fait jour après jour avec Charlotte et Jean Christophe.

Lundi nous nous sommes donnés RDV à 9h15 avec les classes du patrimoine au 11 place Royale à 1000 Bruxelles.  Nous avons rencontré Charlotte, historienne de l’art.

Pour le reste de la semaine, nous nous sommes séparés en deux groupes.  Un des deux groupes allait avec Jean-Christophe Du-Perron : mosaïste, et l’autre groupe allait avec Charlotte et on alternait comme ça toute la semaine.

Avec Jean-Christophe, nous avons fait de la mosaïque sur base d’un dessin que nous avions réalisé auparavant.  Avec Charlotte, nous avons appris le métier d’artisan.  Et en mosaïque, nous avons réalisé trois panneaux, un panneau P5 réalisé avec les exercices en mosaïque réalisés aux débuts de la semaine.

Grâce aux mosaïques que nous avons faites sur base de nos dessins nous avons fait deux grands panneaux.

Une explication du parcours de restauration d’un bâtiment à Bruxelles

La restauration c’est le synonyme de réparer à l’identique : ex : remettre du ciment entre les briques ou avec le carreleur, le tailleur de bois, de pierre nous allons faire plus de détails…

La rénovation c’est apporter de nouvelles choses pour rendre la maison plus belle : ex : repeindre les murs de la maison, remettre du papier peint de la même couleur…

Parcours de restauration d’un bâtiment :
ETUDES : C’est de l’observation de la technique de construction de la maison ou du bâtiment : ex : prélever des échantillons et faire des recherches sur le bâtiment.

PERMIS : Demander l’autorisation à l’Etat, … ça peut prendre 10 ans.

GROS ŒUVRE :  C’est le commencement des gros travaux : ex : le charpentier ou le maçon.

SECOND ŒUVRE : C’est le commencement des petits travaux : ex : les vitraux ou la plomberie.

FINITIONS : Ce sont les décorations du bâtiment ou de la maison.

 

Une explication de qui est Victor Horta

Victor Horta est né à Gant en 1861.  Victor est le fils d’un papa cordonnier. Les parents voulaient qu’il soit médecin ou avocat, mais en allant sur le chantier de son oncle ; son oncle dit à ses parents : vous faites ce que vous voulez mais je crois qu’il a trouvé sa voie.  Les parents acceptent donc de le mettre à l’académie où il apprend l’architecture et c’est là qu’il rencontra Alfonse Bala et c’est avec lui qu’il va faire les serres Royales de Laeken. Victor Horta se marie le 11mai avec Pauline Heyse.

Une explication sur ce qu’est l’Art nouveau

Ce sont des dessins de courbes qui se tordent dans tous les sens.  Victor Horta s’est inspiré des arbres, des tiges, des fleurs.  Il invente des motifs et utilise des matériaux différents des architectes de cette époque.
L’Art nouveau végétal c’est mettre le métal en avant en s’inspirant de la nature.

A l’école d’architecture, on lui avait expliqué qu’il devait s’inspirer de modèles anciens, qu’il n’aimait pas du tout car il voulait être moderne et utiliser des matériaux de son temps : le fer, la fonte, le verre et les techniques  nouvelles pour que les maisons soient confortables.

Violette, Tristan, Léa.D et Wilhelm

2 Djembé à « La Pomme »

3 La Pomme … et les loups

Ce mardi 4 février les élèves de M2/M3 et P1/P2 de la Pomme ont participé à un atelier artistique. Les plus jeunes ont créé un livre sur les différents types de loups. Les plus grands ont créé un livre Pop-up (en 3D) sur les saisons. Les enfants ont travaillé en équipe de 4-5. Ils ont tous apprécié l’atelier et étaient enchantés à la fin de la matinée. 

4 Visite médicale et … autres découvertes

« Les farfadets se sont rendus à la visite médicale. Ils ont eu une animation avec l’infirmière du pse avant d’y aller. Quel plaisir pour eux de découvrir les différents instruments du docteur et leur utilité de manière ludique.  Les enfants se sont rangés par ordre croissant en se comparant deux par deux. Ils étaient très sûrs de leur méthode. Nous allons comparer les résultats après leur passage à la visite médicale. Iront-ils dans le même sens ?

Ce sera l’occasion de nous pencher sur de nouvelles stratégies afin de se mesurer de manière « fiable ».

À bientôt pour de nouvelles aventures !  »

 

5 Horta et le patrimoine (P5)

Vendredi dernier, la classe de cinquième année a clôturé en beauté sa semaine passée avec un artisan mosaïste.  Le coup d’envoi était donc lancé ce lundi matin pour poursuivre le travail.
Cinq projets sont menés de front en petits groupes :

–          La réalisation d’une exposition à destination des autres classes pour faire découvrir notre travail.

–          La réalisation d’un album jeunesse racontant la vie de Victor Horta.

–          La création d’un jeu de société sur les thématiques de la restauration, de la rénovation et des métiers du patrimoine.

–          La réalisation d’un carnet présentant les métiers du patrimoine.

–          L’écriture d’un article relatant notre semaine sur le site de l’école.

Le vendredi 21 février, vous découvrirez, lors de notre grand défilé de Carnaval, les deux fresques collectives que réalisées par les P5 et qui se trouveront de part et d’autre de la porte d’entrée de l’école…

 

6 Ateliers de préparation au carnaval 

Le vendredi 21 février dès 9h45 , nous organisons une parade dans le quartier. Chouette, on se réjouit ! L’école prépare la fête qui se joint à la fresque qui rendra notre belle école plus visible sur le quartier.
C’est le Carnaval!
Afin de donner sens à la fête en école, nous avons décidé que les enfants allaient créer leur costume .
Pour se faire, une fois par semaine durant quelques semaines, tous les enfants de l’école confectionnent leur costume lors des ateliers transversaux.

Aidés par les professeurs et quelques parents, les enfants sont en création. Pensifs, créateurs, en recherche de solution pour que les Sorcières, des camions, des  Indiens, des fées, de magnifiques fleurs, Alice au pays des merveilles … soient présents dans le cortège !

Bienvenue chers parents !!

Un courrier d’invitation arrive  ….

 

 

L’école Notre-Dame-Wolvenberg se veut une école ouverte, conviviale, à dimension humaine qui prépare ses élèves à affronter leur avenir avec confiance et leur donne les compétences qui les rendront aptes à prendre une place active dans la vie sociale, économique et culturelle de demain.

Nous traçons une route  de l’accueil en maternelle à la 6e année primaire.  Cette route est guidée par une approche personnalisée, tout enfant étant différent de l’autre.  Nous voulons répondre aux différents besoins de nos élèves, afin qu’ils deviennent des citoyens  autonomes, prêts  à relever les défis qu’ils auront à affronter plus tard.

Notre équipe éducative a le souci permanent d’offrir un apprentissage de qualité lié un environnement favorisant le développement des aptitudes de ses élèves afin que chacun puisse d’épanouir et atteindre le maximum de son potentiel.

Pour accueillir votre enfant et le mener le plus loin possible, notre équipe pédagogique a réfléchi et construit un projet où chacun peut se retrouver. Ce fondement de notre école contient :

Je reste, quant à moi, à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire.

L’école Notre-Dame-Wolvenberg ? Si vous venez la visiter, vous en serez convaincus : la vie y est belle !

Perrine Molter, directrice